Chercher
Ajouter une annonce
Se connecter

Marseille. La mairie écrit à Macron pour dénoncer la concurrence déloyale et défendre le petit commerce

[ad_1]

<!–

–>Si les petits commerces sont contraints de fermer, la grande distribution peut continuer de tout vendre.

Si les petits commerces sont contraints de fermer, la grande distribution peut continuer de tout vendre. (©Illustration – PicsArt)

Rebecca Bernardi, adjointe au maire, chargée du commerce a signé avec Michèle Rubirola, maire de Marseille, ce samedi 31 octobre 2020, un courrier adressé à Emmanuel Macron pour demander « une équité sans faille » à propos des décisions prises par le Gouvernement en matière d’économie pendant le confinement.

Une équité sans faille

Les élus Marseillais pointent du doigt la fermeture de milliers de petits commerces « qui tentent de survivre » alors que les hypermarchés restent ouverts et peuvent vendre du prêt-à-porters, des jouets, des télévisions… »

Mettre fin à une concurrence déloyale

Rebecca Bernardi et Michèle Rubirola demandent au Président de la République de tirer les leçons du premier confinement et de soutenir les petits commerçants en « mettant fin à cette concurrence déloyale. »

En référence au décret du 29 octobre 2020, prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’Etat d’Urgence Sanitaire, les élues Marseillaise demandent à Emmanuel Macron d’interdire la vente de produits autres que les denrées alimentaires dans les grandes surfaces.

Tout comme le Gouvernement l’a fait vendredi 30 octobre pour le secteur de la librairie. Sous la pression et les actions en justice engagées par les syndicats de libraires, la grande distribution a été contrainte de fermer ses rayons culturels.

Pour les petits commerçants, la seule solution est la réouverture

Si elle serait une victoire, obtenir une telle décision ne permettrait pas de régler le problème car pour les professionnels du petit commerce, seule une autorisation d’ouvrir pourrait régler le problème. Si demain la grande distribution était contrainte de fermer ses rayons spécialisés, les consommateurs se tourneraient de toute évidence vers les plate-formes d’achat sur Internet…

[ad_2]

Lire l’article sur le site source

Author

Add Comment

Your email is safe with us.

Rejoins la communauté 🇫🇷La plateforme d’achats 100% locale et responsable

Découvrez tout ce que L'occitanie vous réserve !

X

Se connecterLocal 🇫🇷

Pour une connexion plus rapide :

ou

Pour confirmer votre compte, vérifiez votre boite email.

Réinitialiser votre mot